Soyez vigilant sur les Fake Info sur le code de la route !

Soyez vigilant sur les Fake Info sur le code de la route !
Soyez vigilant sur les Fake Info sur le code de la route !

Plusieurs conducteurs non averti sont victimes des âneries sur le code de la route qui font du buzz sur les réseaux sociaux. En cela, pour prévenir tous les conducteurs afin de ne pas se laisser prendre au piège, le Gouvernement français a donc édité un communiqué qui dément entièrement  les fake info internet sur le code de la route.

Les fausses informations sur la signature de la vignette assurance

Depuis quelques années, il y a toujours des rumeurs qui circulent qu’il s’agit d’une pure infraction de ne pas avoir signé le verso de la vignette d’assurance-automobile ou encore sa carte verte est passible d’une amende de 180 €, en revanche aucun article du Code de la route toujours en vigueur n’a jamais stipulé une telle infraction.

Pour se mettre à l’abri des fake info internet sur le code de la route, il est toujours judicieux de bien se référer sur le Code de la route.

A propos de l’alcoolémie

En général, le seuil de 0,2 g de taux d’alcoolémie dans le sang au volant ne concerne particulièrement que les permis probatoires. Alors, quelles sont les sanctions prévisibles selon le taux d’alcoolémie ?

Les permis probatoires sont essentiellement les permis qui possèdent six points pendant six mois.

Pour un taux de 0,5 g à 0,8/l, le conducteur risque d’encourir une amande de contravention de 750 €, plus retrait de 6 points et une suspension de permis de conduire selon l’Article R324-1 du code de la route.

Par contre, pour un taux d’alcoolémie au-delà de 0,8g/l, le conducteur commet une infraction. Et par conséquent, le permis de conduire fait l’objet d’une suspension administrative à l’instant même. Pour aller plus loin, il est fort probable que le conducteur reçoive une peine d’emprisonnement jusqu’à 2 ans, avec une amende de 4500 € à la maxime. Dans le cas où il y a eu une récidive, la voiture sera confisquée comme stipule les Articles L234-1 à L234-18 du Code de la route.