La société canadienne mobilisée pour la santé

souscrire une assurance maladie
souscrire une assurance maladie

La santé coûte cher au Canada car c’est un pays développé comprenant un personnel médical très bien formé ainsi qu’un réseau d’hôpitaux publics et privés de dernière génération à la pointe du progrès. Se faire soigner est donc un budget à prévoir car les frais peuvent être rapidement très élevés.

L’organisation de l’assurance maladie au Québec

Le système de santé canadien est un programme composé de 10 régimes provinciaux et 3 régimes territoriaux financés par l’État. L’Etat fédéral assure le financement des services de santé et établi la législation en la matière de manière à maintenir et améliorer la santé des Canadiennes et des Canadiens. L’administration et prestation des services de soins de santé sont gérés par les Provinces et Territoires de façon totalement indépendante les uns des autres même si une base commune directionnelle peut être trouvée afin que soit assuré un accès satisfaisant pour tous les résidents du Canada aux services hospitaliers et médicaux nécessaires selon des modalités relativement uniformes. C’est pourquoi les canadiens se mobilisent très fortement lorsque leurs structures sont menacées de fermeture comme l’ montré la mois dernier la population de Magog pour empecher le possible perte de services à l’hopital de Memphrémagog. Pour les trois provinces de Colombie-Britannique, d’Alberta et d’Ontario), le régime d’assurance maladie est financé au moyen de primes que paient les Canadiens. Ailleurs, ce sont les taxes qui financent le régime. Bien entendu, le choix individuel et les circonstances sont respectées et il est tout à fait souhaitable outre mesure de souscrire une assurance maladie grave pour vous mettre à l’abri des dépenses imprévisibles liées à un dur diagnostic.

La Défense de la santé et plus particulièrement la mobilisation du cancer

Les canadiens et canadienes sont particulièrement attachés à une bonne santé et sont prêts à donner en temps et argent pour que la recherche avance afin de soutenir les malades dans leurs combats. Et c’est porteur bien au-delà des espérances. Si le taux de survie était à 67% en 2015 il était de 25% en 1942. C’est auprès de la société canadienne du cancer qu’il est possible de déposer des dons et apporter un soutien moral. Au-delà de la recherche, cela permet de financer des campagnes de dépistage assurer une détection précoce afin d’informer au mieux et prévenir des dangers d’exposition générant un risque potentiel de cancer. Ce sont des bals, des galas, événements sportifs et culturels qui sont organisés tout au long de l’année afin de sensibiliser mais aussi accompagner à travers un traitement thérapeutique adapté sachant que le soutien est fondamental pour aider moralement à soutenir chaque épreuve de la maladie.
Une taxe serait ainsi d’ailleurs dédiée à la recherche au-delà des dons des particuliers, ce serait la taxe d’accise sur ces boissons sucrées.