Créer une société de sécurité en France

Créer une société de sécurité
Créer une société de sécurité

La sécurité privée est un domaine actuellement très prisé et très rentable en France. Ce, dans la mesure où les responsables de sécurité de l’État délèguent de plus en plus de tâches, comme cela a été dicté selon la loi du 14 mars 2011 (LOPPSI : Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure).

Si vous projetez donc de créer une société de sécurité, cela pourrait être un investissement judicieux. À cet effet, voici l’essentiel pour créer une société de sécurité en France.

Le rôle attribué aux sociétés de sécurité en France

Comme pour la majorité de l’Europe, la France a déjà délégué au secteur privé les responsabilités en matière de trésorerie et de sécurité des aéroports. De même, les services publics de lutte contre l’incendie et la sécurité sont maintenant présents dans seulement une poignée d’établissements publics du pays. Ces derniers ayant été remplacés par des agents privés spécialisés connus sous le nom de SSIAP ou Service de Sécurité Incendie et Assis-tance à la Personne. Avec des budgets toujours plus serrés et des effectifs en constante diminution, les services publics examinent les autres responsabilités qui peuvent être trans-mises.

Les exigences légales de la création de la société

Les entreprises de sécurité privées en France doivent se référer à un certain nombre de lois relatives à la propriété, à l’emploi et à la pratique. L’une des lois qui sont assez uniques en France est le « principe de la spécialité ». Cela empêche les entreprises de sécurité privées d’offrir des services autres que la sécurité. Les autres exigences réglementaires légales pour créer une société de sécurité comprennent :

  • les licences obligatoires ;
  • le propriétaire et les employés doivent avoir terminé une formation minimale
  • le propriétaire et les recrues ne peuvent pas avoir un casier judiciaire, ou un dossier de violation du droit commercial ;
  • les employés n’ont pas le droit d’avoir servi au sein de la police au cours des 5 dernières années ;
  • les stipulations autour des uniformes (qui ne peuvent pas être similaires à la police) et des badges d’identité ;
  • une formation supplémentaire est exigée pour le déploiement d’armes et d’animaux ;
  • 140 heures de formation sont obligatoires pour un recruteur de base non armé.

Le corps de la sécurité privée en France est le Conseil national des activités de valeurs mobilières privées. Ils agissent à la fois comme un point de référence pour les entreprises de sécurité et aussi comme un organisme de réglementation, effectuant des inspections régulières et émettant des amendes pour non-conformité.

La nécessité d’écrire un business plan avant de créer une société

La rédaction d’un plan d’affaires est une étape cruciale et formelle dans la création d’une société, quel qu’en soit le domaine d’activité. Mais plus qu’une aide permettant de sécuriser le financement et de convaincre les gens de votre proposition d’entreprise, cela aidera à préciser votre créneau sur le marché. En effet, il existe différents domaines de la sécurité privée sur lesquels vous pouvez vous concentrer.

La sécurité privée française, par contre, exige un peu plus de réflexion sur le type de travail que prendra en charge effectivement la société, car c’est de par cette spécialisation que la nature des documents exacts nécessaires pourra être déterminée. Déterminer la clientèle cible est aussi essentiel, dans la mesure où cela constitue la base même de l’existence de l’entreprise.