Bonne année, bonne santé : comment la préparer au mieux pour 2018

Soins dentaires
Soins dentaires

L’année sera sereine à qui saura se prémunir de tout imprévu ! Aussi pour pallier des problèmes de santé ou financiers, voici 2 conseils à suivre dès le début de l’année.

  • Assurez-vous !

Les assurances ne sont pas toutes obligatoires. Et pourtant, elles sont réellement  indispensables en cas de coups durs.

  • L’assurance maison, pour votre résidence principale ou secondaire, et même si vous êtes locataire, protège vos biens en cas de sinistre, mais aussi votre porte-monnaie. Imaginez que quelqu’un se blesse chez vous ou qu’une inondation se propage chez votre voisin ? Il vous en coûterait cher en réparation.  De même si vous exercez votre activité professionnelle à domicile, pensez à le signaler à votre assureur afin de garantir vos matériels informatiques et électriques.  Protégez-vous là encore d’une blessure que pourrait se faire un client en visite chez vous.
  • La responsabilité civile quant à elle vous protège des dommages matériels ou corporels que vous ou vos enfants scolarisés ou non pourraient causer. Pensez surtout à vous assurer si vous partez en voyage ou pratiquez un sport à risque.
  • L’assurance dentaire est sans aucun doute l’une des assurances les plus importantes pour préserver votre santé et vos finances. De nombreux Canadiens ne soignent pas leurs dents faute de moyens. Or la santé bucco-dentaire a un impact direct sur votre état général.  Il a été prouvé qu’une mauvaise hygiène bucco-dentaire pouvait être à l’origine de nombreuses maladies graves. Pour couvrir vos dépenses en soins,  prothèses et orthodontie pour vos enfants, consultez des courtiers en assurance dentaire à votre écoute pour vous proposer les protections d’assurance répondant à vos besoins.
  • Épargnez !

Les Québécois sont les cancres de l’épargne selon un récent sondage. Ils préfèrent dépenser tout ce qu’ils gagnent !

Pourtant, en réalisant des économies, vous pourriez faire face à un imprévu plus facilement : remplacer un appareil électroménager, payer une grosse réparation sur la voiture, financer un voyage scolaire de fin d’année…

Les économies assurent également une certaine autonomie en cas de perte d’emploi, de divorce, de maladie…

Mieux, en mettant de côté 18% à 20% de votre salaire sur un compte épargne, vous pourrez concrétiser un projet immobilier ou même cotiser auprès d’un régime de retraite complémentaire. Dans ce dernier cas, consultez un courtier en assurance pour calculer avec lui votre capacité de cotisation.

En étant prévoyant, vous passerez sans aucun doute une très bonne année !