Devenir pilote de chasse grâce à la passion des maths, de la technologie et de l’aviation

cours de maths en ligne
cours de maths en ligne

Présente sur de nombreux salons et forums étudiants des métiers, l’armée de l’air connait succès auprès des futurs pilotes de chasse qui souhaitent intégrer ce corps d’armée. Quelles sont les conditions requises pour devenir pilote de chasse ? , comment réussir le concours d’entrée ? et quelles sont les opportunités d’évolution ?

Quel est le profil type d’un futur pilote de chasse ?

Afin d’exécuter les futures missions aériennes, sur une base aérienne opérationnelle, piloter et rendre compte des stratégies de vol tactiques, le candidat type possède idéalement un profil matheux solide de type bac S avec l’option cours de maths, prépa maths-physique. Sinon, être titulaire d’un diplôme de fin de second cycle de l’enseignement secondaire général, technologique ou professionnel permet de se présenter aux épreuves de sélection de recrutement puisque concrètement, pour intégrer les effectifs il existe un recrutement par concours interne et par concours externe. Ainsi, au-delà du diplôme, le candidat au concours doit être français au regard du code de la nationalité française et satisfaire aux conditions fixées pour l’accès à la fonction publique notamment avec un casier judiciaire exempt de toute mention particulière. Son âge est compris entre dix-sept et vingt deux ans maximum après avoir satisfait a ses obligations aux journées citoyennes de défense et citoyenneté. Enfin, il doit répondre aux conditions médicales et physiques d’aptitude exigées avec une taille minimum, un poids minimum et maximum. Le futur pilote de chasse ne doit pas avoir présenté plus de deux fois l’examen d’accès c’est pour cela qu’il doit préparer activement et rigoureusement son concours afin d’être prêt rapidement.

Comment réussir le concours d’entrée de l’armée de l’air ?

Quelle que soit la filière de prédilection au sein de l’école de l’air, le programme du concours porte sur l’ensemble des programmes de première et deuxième année des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) scientifiques de type filières mathématiques, physique et sciences de l’ingénieur ou mathématiques et physique. C’est pourquoi ce concours se travaille rigoureusement à l’aide d’exercices de maths adaptés de la 6ème à la terminale S. L’avantage des cours de maths en ligne est qu’ils sont disponibles à tous moments sur internet, mobile et tablette. L’interactivité permet de s’adapter au rythme de tous un chacun grâce aux exercices corrigés, aux annales et fiches de révisions. Les supports ludiques clairs et apurés permettent de se consacrer entièrement avec plaisir aux révisions afin que toute la motivation demeure intacte tout au long du processus préparatif au concours.

Opportunités d’évolutions

Après avoir brillamment réussi le concours, le futur pilote intègre tout d’abords l’école de formation de l’armée de l’air durant trois années à temps plein. A l’issue, il obtient le statut militaire d’officier de l’armée de l’air et va servir l’état durant 8 années au minimum. A la sortie de l’école, il obtient le grade de lieutenant pour les officiers de l’air et jusqu’au grade de général en fin de carrière. Les officiers issus de l’École de l’air sont appelés à exercer des responsabilités opérationnelles en première partie de carrière puis des fonctions de commandement et de direction de haut niveau au sein de l’Armée de l’air et plus largement de la Défense. Le pilote de l’armée de l’air peut espérer gravir des échelons dans l’armée grâce à la grande place est accordée à la formation professionnelle afin de développer les compétences de l’officier. Les Écoles d’officiers de l’Armée de l’air (EOAA) ont la charge de délivrer la formation initiale utile au futur pilote sur trois années mais aussi, tout au long de la carrière des officiers via la formation continue. La politique générale de la formation délivrée au sein des EOAA consiste à donner aux futurs officiers la capacité d’analyser dans la complexité, de décider dans l’incertitude pour être réactif rapidement. L’amour des mathématiques est gage d’une belle carrière et d’un envol assuré.