Comment devenir ostéopathe

Comment devenir ostéopathe
Comment devenir ostéopathe

Une récente étude menée en France a démontré qu’un Français sur deux a consulté un ostéopathe en 2014. Ainsi donc, les étudiants qui suivent une formation en ostéopathie peuvent espérer trouver une clientèle asse facilement après avoir monté leur propre cabinet. Mais auparavant, il faut décrocher son diplôme pour devenir ostéopathe. Voici le parcours à suivre pour ceux qui souhaitent emprunter cette voie.

Entrer dans une école d’ostéopathie

Pour devenir ostéopathe, il faut tout d’abord s’inscrire dans une école spécialisée en ostéopathie en France. Il convient de souligner qu’il existe une trentaine d’écoles agréées par le ministère de la Santé dans toute l’Hexagone. Les postulants doivent disposer au minimum être diplômés d’un baccalauréat S, L, SMS, STT, ES ou autre. Généralement, les établissements évaluent au préalable les dossiers de candidature avant de faire passer des entretiens de motivation aux sélectionnés. Dans ce cadre, les motivations de l’individu et sa capacité à suivre un cursus pédagogique exigeant sont particulièrement étudiées à la loupe. Une fois que l’étudiant est accepté dans l’école d’ostéopathie, il devra suivre une formation étalée sur 4 860 heures, soit 5 années d’études. Dans les faits, ce programme se décompose en 3 360 heures de formation théorique et 1 550 heures de formation pratique clinique encadrée comme dans les stages. Dans cette dernière catégorie, l’étudiant doit avoir 150 consultations complètes et validées. Pour obtenir de précieux conseils sur les chemins à suivre pour devenir ostéopathe, il suffit de se connecter sur les sites Internet de la CIDJ ou de l’ONISEP.

Le diplôme obtenu

La formation dans une école d’ostéopathie est destinée à donner aux jeunes toutes les ficelles du métier d’ostéopathe et lui apprendre les difficultés de cette profession. D’où l’importance de l’alternance entre les formations théoriques et pratiques dans la clinique de l’institut. En effet, durant les premières années d’apprentissage, les étudiants acquièrent un maximum de connaissances théoriques et de savoir-faire pratique. Les deux dernières années, la formation est plus orientée vers la pratique. À l’issue de celle-ci qui dure donc 5 années, il reçoit le diplôme d’ostéopathe (DO) de niveau bac +5. Il convient de souligner que, jusqu’à présent, le DO ne possède pas d’équivalence avec un grade universitaire, même s’il est reconnu dans toute la France, aussi bien à Paris qu’en région.

Que faire avec un DO ?

Le diplôme d’ostéopathe (DO) est par conséquent le sésame pour devenir ostéopathe. Toutefois, il ne faut pas attendre d’avoir ce titre en poche pour chercher des informations pertinentes sur l’orientation de carrière à suivre. La première option est d’ouvrir son propre cabinet. En effet, les coûts d’installation sont assez réduits, il lui suffit d’acheter un bureau, une table de manipulation ainsi que différentes fournitures pour pouvoir commencer à travailler. Bien entendu, il doit effectuer un certain nombre de formalités administratives comme l’inscription à l’ARS et la déclaration auprès de l’URSSAF en tant que profession libérale. Ceux qui souhaitent devenir ostéopathe peuvent également entrer dans les équipes médicales et techniques d’un club de sport. Ils jouent dans ce cas un rôle complémentaire avec celui des médecins et des kinésithérapeutes. Ils auront pour mission de préparer les athlètes pour être dans les meilleures conditions avant une compétition et de les prendre en charge en cas de blessure et après les compétitions. Des études ont démontré que les interruptions de travail sont fortement réduites grâce à l’ostéopathie. Ce qui fait que de nombreuses entreprises recrutent aujourd’hui des ostéopathes afin de prendre soin de leurs collaborateurs. De même, de nos jours, les maternités et cliniques n’hésitent pas à faire appel à ce spécialiste pour compléter les soins prodigués par les professionnels de la santé. Enfin, comme tous les autres métiers, l’ostéopathe peut embrasser la carrière de chercheur et réussir à développer cette branche des sciences. Cet emploi est d’ailleurs relativement bien rémunéré pour ceux qui souhaitent emprunter cette voie.