La beauté d’une personne se développe avec les années

clinique médico-esthétique spécialisée
clinique médico-esthétique spécialisée

Certaines stars ont connus de drôles de déboires avec leur volonté de rajeunissement ou changement permanent en passant par la chirurgie esthétique. Ainsi en est il de Mickael Jackson et sa sœur Latoya, la Duchesse d’Alba, Donatella Versace, Joan Van Ark ou Lil Kim.

Jeunesse éternelle ne rime pas forcément avec jeunesse naturelle. : un peu trop tiré, beaucoup figé, parfois tordu. En fait, rien ne vaut le passage auprès d’une clinique médico-esthétique spécialisée dans les traitements sans chirurgie pour entretenir sa beauté naturelle sans effets de mauvaises surprises. Il s’agit de mettre en valeur chaque charme lié aux différents âges de la vie tout en estompant les traits trop marqués. La sophistication et la classe passent par une mise en valeur et un entretien de sa personne tout en sachant que la beauté d’une femme se développe avec les années comme l’indique la délicieuse Audrey Hepburn reprenant le poème de Sam Levenson :
« Pour avoir des lèvres attirantes, prononcez des paroles de bonté. Pour avoir de beaux yeux, regardez ce que les gens ont de beau en eux. Pour rester mince, partagez vos repas avec ceux qui ont faim. Pour avoir de beaux cheveux, laissez un enfant y passer sa main chaque jour. Pour avoir un beau maintien, marchez en sachant que vous n’êtes jamais seule, car ceux qui vous aiment et vous ont aimé vous accompagnent.

Les gens, plus encore que les objets, ont besoin d’être réparés, bichonnés, ravivés, réclamés et sauvés : ne rejetez jamais personne. Pensez-y : si un jour vous avez besoin d’une main secourable, vous en trouverez une au bout de chacun de vos bras. En vieillissant, vous vous rendrez compte que vous avez deux mains, l’une pour vous aider vous-même, l’autre pour aider ceux qui en ont besoin «

Les ridules d’expressions en fonctions des âges de vie

A moins de 25 ans, les rides ne sont pas encore présentes. Même si le processus de vieillissement commence plus ou moins à l’âge de 18ans lorsque els cellules commencent à ne plus être renouvelées systématiquement. Ce n’est vraiment qu’entre l’âge de 25 et 35 que les premières ridules apparaissent avant d’être définitivement marquées entre 35 et 45 ans avant que les sillons ne soient plus profonds entre 45 et 60 ans. Ce sont des rides dites statiques dues au relâchement des tissus parfois aggravé par l’exposition prolongée au soleil : les premières sont les rides du coin de la bouche jusqu’au menton ( rides d’amertume), Viennent ensuite les rides du sillon nasogénien, qui partent des ailes du nez jusqu’aux coins de la bouche. Enfin les rides des coins des yeux viennent parfaire la tableau qui gagne en maturation et finitions !

Les ridules en fonction des expériences de vie

Les rides mécaniques apparaissent du fait des contractions répétées des muscles du visage. Ce qui peut se produire du fait de tics ou habitudes de vie quotidiennes. Chaque jour, les traits du visage subissent en effet plusieurs milliers de crispations. Sous la peau, une quarantaine de petits muscles se contractent et se relâchent sans cesse pour nous permettre de sourire, de montrer un étonnement ou d’exprimer un mécontentement.

C’est donc grâce à ces crispations qu’un visage est expressif. On appelle aussi ces marques « rides d’expression ». C’est ce qui forme également les traits de caractères, différencie une personne d’une autre. Ses expressions, experiences de vie plus ou moins plaisantes. Elle a traversée des étapes et histoires propres à son façonnement : rides transversales du front ou rides du Lion, rides de la patte d’oie. Toutes ont une histoire et devraient même être renommées à la façon Audrey Hepburn pour mettre en valeur cette mise à nue de l’âme : la ride du sourire, la ride des beaux yeux ..