Les caractéristiques d’un Paddle gonflable pas cher

caractéristiques d’un Paddle gonflable
caractéristiques d’un Paddle gonflable

Quand les beaux jours arrivent, les plages, les rivières ainsi que les différents cours d’eau constituent des lieux privilégiés pour des baignades. Mais les amateurs de Stand up Paddle gonflable peuvent également en profiter pour s’adonner à leur passion. Pour ceux qui l’ignorent, le stand up paddle est une discipline née dans les années 1960 et qui fait partie de la Fédération française de surf depuis 2004. Comme en surf, le sportif va monter sur une planche paddle et se tenir debout sur celle-ci. Cependant, pour avancer, il utilise la force des vagues, tout en se servant de sa pagaie paddle. Il convient de souligner qu’il est possible de pratiquer le sup gonflable aussi bien en mer que sur un plan d’eau calme tel qu’un lac, ou encore une descente en eau vive pour engranger un maximum de plaisir.

Par ailleurs, il est possible de choisir entre un stand up paddle gonflable et un modèle rigide. Comme son nom l’indique, le premier ne peut être utilisé qu’après avoir été gonflé avec une pompe haute pression ou tout autre dispositif de ce genre. En outre, il est assez facile à stocker et à emporter avec soi dans la mesure où il est généralement livré avec un sac de transport. De cette façon, on peut le mettre au fond d’un garage, d’un grenier ou d’un placard quand les conditions météorologiques ne permettent plus de se balader avec. Par ailleurs, il est important de bien déterminer l’usage que l’on veut faire de sa planche de sup gonflable. Pour des questions de rigidité et de performance, un engin destiné pour la course est assez différent de celui pour faire du surf, de courtes promenades, de la pêche ou des randonnées en famille ou entre amis. Le gabarit du sportif entre également en compte dans la sélection de planches de sup et de la pagaie qu’il va utiliser.

Les règles à respecter pour la pratique de sup gonflable

La première chose à faire pour celui qui souhaite faire du paddle gonflable est de suivre des cours dans un club ou une école spécialisée. Il suffit de faire des comparaisons afin de trouver celle qui propose un meilleur prix. Il va y apprendre les gestes essentiels pour se tenir debout sur son sup gonflable pas cher et comment choisir la bonne planche ainsi que l’aileron adapté. Et comme cette activité se pratique sur l’eau, savoir nager constitue une condition primordiale pour éviter tout accident. Il est d’ailleurs conseillé de s’entraîner en eau calme, c’est-à-dire sans vagues, avant d’aller titiller les vagues de l’océan avec son Paddle. Quant au leash, sa longueur doit au minimum être équivalente avec celle de la planche.

Comme la mer appartient à tout le monde, le pratiquant de sup gonflable doit dans ce cas respecter les règles de convivialité. Cela veut dire qu’il lui faut rester à une distance des baigneurs et des autres surfeurs afin de prévenir tout accident. Par ailleurs, il est important de veiller la règle d’un seul surfeur par vague et que le premier qui se trouve à l’intérieur d’une vague est prioritaire. Dans le cas de la pratique du sup gonflable en itinérance, il vaut mieux éviter de partir seul et d’avertir un proche ou le poste de secours de son parcours.

Les autres règles pour pratiquer en sécurité

Dans le cas où on fait du Paddle gonflable en mer ou dans l’océan avec un encadrement, il est recommandé de porter une combinaison néoprène quand la température de l’eau n’excède pas 18 °C et que les conditions de mer paraissent défavorables. Par ailleurs, il est conseillé d’adopter un gilet d’aide à la flottabilité de 50N et de s’équiper d’un sac étanche qui contient une lampe de poche, un sifflet ainsi qu’un téléphone portable pour appeler les secours en cas de besoin.